Casinos de Maurice : la grève de la faim maintenue

La grogne des travailleurs de Casinos de Maurice a pris les tournures d’une grève de la faim qui est loin de s’arrêter. Après une série de manifestations sans suite favorable aux revendications énoncées, le syndicat des travailleurs de cet établissement a annoncé la poursuite de la grève de la faim en début du mois de mars prochain. Une décision est survenue ce mercredi 27 février 2019.

Des employés qui réclament une amélioration des conditions de travail

La grogne des travailleurs des Casinos de Maurice a des débuts bien lointains. En 2018, ces travailleurs avaient déjà posé leurs revendications sur la table de négociations avec l’officer en charge du casino. À la suite d’une vague de manifestations en décembre 2018 et face à la pression des syndicalistes d’une grève de la faim si rien n’est fait, la négociation a finalement lieu en présence du ministre du travail et la State Investment Corporation.

À l’issue des assises du 18 décembre 2018, un ensemble de mesures doit être prise. Parmi ces mesures, le départ immédiat de l’Officer in charge Mme Chanda Ram, principale responsable du climat délétère au sein de l’établissement, car à en croire les employés, elle fait la pluie et le beau temps au sein de la structure. Des sanctions arbitraires aux conditions de travail précaires et quasi insupportables, le syndicat exige son départ.

Un syndicat indigné face à l’inaction de la SIC

Depuis les assises de décembre 2018 jusqu’en février 2018, le syndicat s’indigne de l’inaction de la SIC qui maintient toujours l’officer en charge en poste. Lors de la conférence de presse du 13 février dernier, le syndicat a lancé un ultimatum à la SIC comme quoi, il entamera une grève de la faim si l’officer en charge assume toujours ses fonctions jusqu’au 20 février.

Aujourd’hui, la grève de la faim est maintenu pour ce 06 mars à l’esplanade de la compagnie. L’annonce est d’Ivor Tan Van, négociateur de la partie plaignante.