Inondations à l’île Maurice ?

Dimanche 17 février 2019 aura été une journée un peu difficile pour l’île Maurice. En effet, Port-Louis a subi pas moins de 90 minutes de pluie, ce qui a rapidement ouvert les séquelles du 30 mars 2013.

La ville est constamment surveillée, car les risques d’inondation sont réels lorsqu’il y pleut abondamment. Pourtant, les investissements du gouvernement pour éviter les accumulations d’eau dépassent le milliard.

Les événements du 17 février n’ont pas manqué d’inquiéter la population de Port-Louis. Même les efforts du gouvernement pour limiter les accumulations d’eau ne sont pas assez. Et pour cause, les pluies abondantes à l’île Maurice laissent présager la plupart du temps, les risques d’inondation. Ce ne sont d’ailleurs pas les événements de mars 2013 qui prouveront le contraire.

Le problème majeur de l’île demeure les drains. Selon les habitants de Port-Louis, ils ne sont pas assez profonds, et seraient même étroits et obstrués ! Les investissements de l’ancien et du présent gouvernement pour pallier à ce souci ne suffisent pas. En l’absence d’une bonne planification durable, lorsqu’il pleut, la vie des populations est en péril.

En 90 minutes, environ, la ville de Port-Louis était pratiquement méconnaissable. Entre l’autoroute et les maisons inondées, il a bien fallu l’intervention des garde-côtes et pompiers pour aider à débarrasser les rues de leur paralysie. Ils ont dû tout mettre en œuvre pour secourir la population en détresse !

D’après la situation sur l‘île Maurice, il est important de noter que des efforts supplémentaires doivent être mis en œuvre pour assurer la protection de la population. La conception de drains doit être faite pour que les eaux se déversent dans des canaux existants, mer ou rivières.

Mais où sont-elles déversées, puisque leur accumulation est d’actualité ?