Le CID arrête un gardien de prison pour actes obscènes

Un fonctionnaire d’une quarantaine d’année a été inculpé lundi 25 février par la CID (Criminal Investigation Division) de Vacoas à l’île Maurice. Parmi les chefs d’accusation, on peut lire « indecent act » ce qui veut dire « actes obscènes » commis à l’égard d’une femme qui n’est nulle autre que sa voisine de 49 ans. La police s’est saisie de l’affaire et le gardien de prison a été encellulé.

Elle raconte les faits

La scène se déroule le 25 février dernier aux environs de 11h 30 min à Glen Park. Une dame de 49 ans argue qu’elle aurait subi des actes impudents et malséants de la part de son voisin d’en face, le gardien de prison alors qu’il se tenait sur sa terrasse. L’homme aurait donc présenté sa partie intime à cette femme avant de procéder à des intimidations à son endroit. Prise de panique, la femme a rejoint l’intérieur de son domicile, et informer son fils de cette situation.

Sans pour autant s’arrêter, l’homme aurait continué ses intimidations allant jusqu’à promettre de mort à la dame, et ce dans sa langue maternelle.

Il porte plainte contre le gardien de prison

Alerté par sa mère, le fils se rend immédiatement au domicile de sa maman. Il dit avoir croisé son emmerdeur de voisin qui lui aurait exprimé sa contrariété, car le fils de la victime avait stationné un fourgon dans l’esplanade du domicile de ce gardien de prison. Après avoir écouté sa maman, le fils va porter plainte auprès des autorités compétentes. La CID va se saisir du suspect et l’encelluler. L’homme exige la présence de son conseil avant de s’exprimer sur le problème, qui a pris de l’ampleur en peu de temps.

Les résultats des enquêtes de la police de Vacoas sont très attendus afin de faire toute la lumière sur cette affaire.