Pailles : un homme de 63 ans tué en protégeant sa fille

Fin tragique pour Mamode Mauntah Raffick, ce sexagénaire venu protéger sa fille agressée par un jeune homme. La scène se déroule mardi 26 février à Pailles dans la rue Bonnefin, lorsque Raffick Mamode, un chauffeur de taxi, perd sa vie après un accident de la route qui a failli ôter la vie de sa fille. Le monsieur est venu secourir sa fille, mais n’a pas eu la vie sauve à la suite d’une agression du bourreau de cette dernière.

Tout part d’un accident de circulation

Tout part d’un accident de circulation banal. Nashila Mauntah a été percutée par un motocycliste de 51 ans révolu. Ce dernier fait appel à son fils, Salman Neeamuth qui se met immédiatement à brutaliser la jeune fille percutée. Prise de panique et en danger face aux menaces de Salman, Nashila Mauntah fait appel à son père Mauntah Raffick (63 ans). Une fois sur les lieux, Raffick est rué de coups de poing par le bourreau de sa fille jusqu’à perdre sa vie.

La version de Salman Neeamuth, le meurtrier

Salman Neeamuth a avoué aux autorités de la brigade criminelle de Port Louis Sud (CID) en charge du dossier qu’il a frappé à mort Mauntah Raffick. Toutefois, le jeune homme argue qu’il s’agissait de la légitime défense, car agressé par le père de la fille qui n’est personne d’autre que Mauntah Raffick.

Les résultats de l’enquête policière

Pour le moment, l’enquête policière suit son cours normal. Les autorités en charge de ce dossier ne se sont pas encore prononcées. Toutefois, la police a rejeté toute demande de remise en liberté conditionnelle. Le jeune Salman restera en détention, car il est inculpé pour meurtre à titre provisoire en attendant l’issue de l’enquête. Rappelons que la version des faits de Salman Neeamuth est différente de celle de Nashila Mauntah.

En attendant la suite de cette affaire, la famille a assisté à l’inhumation de Mauntah Raffick le mercredi 27 février au cimetière de Pailles.